Répondre
Sacha
Rang 15

Avatar de Sacha

BTS Aéronautique
Professionnel

Remerciements : 1146
Post Posté le 18/06/2008 à 10:51:41    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Nous vous proposons ici des pistes de correction pour le sujet de Sciences économiques et sociales (SES) spécialité 2008 du baccalauréat filière ES. Des gens chez nous se sont occupés de rédiger une proposition de corrigé pour l'épreuve de SES spé, à vous de la faire évoluer en apportant votre pierre au travail ! Clin doeil

L'épreuve commune est traitée dans ce post :
http://www.bankexam.fr/forums/7-Forum-du-Baccalaureat/154-Sciences-economiques-et-sociales-(SES)---2008---Baccalaureat-(filieres-generales)---Sciences-Economiques-et-Sociales

Pour l'épreuve de spécialité voir le post de Cymande ci dessous !
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Cymande
Rang 9

Avatar de Cymande

IEP Lille - Sciences Po Lille


Remerciements : 105
Post Posté le 18/06/2008 à 15:19:29    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Bonjour tout le monde, voici ci-dessous un exemple de corrigé de l'épreuve de SES spé: j'attends vos réactions!

SUJET A

1. Quelles sont les caractéristiques du fait social selon Durkheim ?

Emile Durkheim définit le fait social comme l’objet de la sociologie :il s’agit d’un fait trouvant son origine dans la société, possédant une existence propre, indépendamment des choix conscients ou non des individus. Ces faits sociaux ont des conséquences sur les comportements et les pensées des individus et permettent ainsi d’expliquer la façon dont vivent les membres qui composent une société.
En effet, Durkheim est en France le représentant de l’holisme - ou sociologie holiste – qui postule la prééminence du ‘tout’, la société, sur la ‘partie’, l’individu : il faut partir de la société, des faits sociaux pour analyser et expliquer les comportements individuels.

2. Donnez en les justifiant deux exemples de faits sociaux, différents de ceux du texte

On pouvait judicieusement évoquer le suicide, thème cher à Durkheim .
Reposant sur des données statistiques, sa célèbre étude souligne l’importance des déterminants sociaux dans l’explication du suicide. Ainsi, il démontre que la position sociale d’un individu et le cadre social dans lequel il évolue permettent de mieux distinguer différents types de suicide ainsi que d’expliquer les probabilités, plus ou moins élevées, de se suicider.

-Un autre exemple parlant de fait social qui aurait pu être évoqué : l’habillement, avec les effets de mode que nous connaissons tous (et qui nous font porter n’importe quoi !). Deux autres exemples qui auraient pu être approfondi : le mariage et le choix du métier. Deux faits sociaux en ce qu’ils sont fortement corrélés au cadre social dans lequel un individu évolue et à son statut social, sa position sociale.

-Souvenez-vous pour le mariage des notions d’endogamie et/ou d’homogamie (= pratique sociale consistant à choisir son partenaire à l’intérieur du groupe –social et aussi religieux, géographique, professionnel duquel l’individu concerné est issu.)

- Il était également intéressant d’évoquer la notion de lien social et d’intégration, particulièrement du fait de l’attention particulière que Durkheim a portée sur le concept d’anomie sociale. Vous pouviez l’utiliser tant pour le suicide que pour le choix du conjoint ou d’un emploi

3. Peut-on considérer le tatouage comme un fait social ?

- Le tatouage peut être considéré comme un fait social puisqu’il possède une fonction sociale au sein d’une société, indépendamment du choix et des pensées de l’individu (définition).

- David Le Breton soulignent que la signification et les raisons amenant un individu à se tatouer diffèrent drastiquement d’une société à l’autre : dans une société, il est indicateur de statut et proclamation d’affiliation à « une totalité symbolique », tandis qu’en France il est une décision personnelle n’influant en rien sur le statut social et « affirmation d’une irréductible individualité », avec une tonalité relativement dissidente.

-Bien qu’en France l’analyse du tatouage semble laisser penser qu’il n’est pas véritablement un fait social, la part de choix individuel apparaissant comme beaucoup plus importante, il faut néanmoins souligner que l’individualisme trompe quelque peu la comparaison.
En effet, dans nos sociétés, le fait de se démarquer en se tatouant, qui est une des nombreuses manières d’affirmer son individualité, est en réalité une norme, une façon reconnue et communément acceptée de s’intégrer. Dans les deux cas, l’individu s’intègre au groupe, à la société, bien que la signification et l’explication du tatouage dans les deux sociétés ne se recoupent pas.


SUJET B :

1.A l’aide de vos connaissances et de vos documents, vous montrerez quel rôle joue la demande effective dans l’analyse keynésienne

La Demande effective est, selon Keynes, composée de la demande en biens de consommation des ménages ajoutée à la demande en biens d’investissements de l’Etat et des entreprises. En insistant sur le rôle de la Demande en tant que variable explicative de l’économie, Keynes est ainsi appelé «théoriciens de la Demande », contrairement à A. Smith ou M. Friedman, théoriciens de l’Offre. Ainsi, que l’on soit en période de croissance ou de ralentissement de l’économie, il faut selon Keynes examiner et analyser les composantes de la demande effective, puisqu’elles expliquent la situation économique.
Il fallait ensuite prendre l’exemple d’une situation économique en expansion ou en récession et détailler les étapes du circuit économique permettant à Keynes d’aboutir à un tel postulat. Selon lui, une crise économique tend à augmenter le chômage et à réduire les revenus des ménages (une composante de la D) mais tend également à réduire les dépenses d’Investissement des entreprises, ce qui tend à son tour à renforcer l’impact de la crise en un cercle vicieux. C’est pourquoi il faut que l’Etat intervienne selon Keynes, afin d’enrayer la crise. Pour la contrer, l’Etat doit recréer l’incitation à produire, à investir et à consommer via une hausse (ou une non-baisse !) des salaires, des prestations sociales, des crédits à l’investissement, une baisse des taux d’intérêts…

2. Expliquez la phrase soulignée

Keynes veut démontrer par cette phrase que le salaire ne doit pas uniquement être perçu comme un coût, une perte du circuit économique (vision néoclassique) mais aussi comme un revenu, qui est une composante de la Consommation des ménages et donc de la Demande effective. La propension à consommer est la part du revenu consommée (opposée à l’épargne, qui est un revenu qui sort pour un temps du circuit économique) : c’est elle qui détermine le volume de la Demande et des investissements qui seront nécessaires pour la satisfaire, et, à terme, c’est elle qui déterminera le « niveau d’emploi ».

3.Peut-on qualifier de keynésienne une mesure prise pour favoriser l’emploi consistant à alléger les charges des entreprises et à défiscaliser les heures supplémentaires ?

Alléger les charges des entreprises vise à agir sur les décisions des employeurs : embaucher plus et/ou investir plus.
Si on décide d’alléger en particulier les charges salariales que l’entreprise reverse à l’Etat , on s’inscrit dans une démarche néoclassique selon laquelle en allégeant le coût du travail, on favorise – en théorie- le recrutement. (Si un salarié coûte moins cher, il devient a priori plus probable d’en embaucher un autre, toutes choses égales par ailleurs).

NB: Défiscaliser les heures supplémentaires revient à agir sur les décisions des salariés : on vise à augmenter le volume d’heures travaillées via une incitation fiscale/défiscalisation : il s’agit littéralement d’une politique de l’offre (offre de travail, émanant des salariés), d'approche néoclassique. C’est une mesure qui a été proposée en 2007 par le gouvernement français et adoptée en Octobre 2007 par l'Assemblée nationale, selon le principe du « travailler plus pour gagner plus »… Néanmoins, cette mesure comporte un volet qu'on pourrait qualifier de keynésien puisque la défiscalisation permet indirectement d'augmenter le revenu disponible des ménage, ce qui revient à vouloir agir à la fois du côté de la Demande (globale) et de l'Offre (de travail)!


Tout en sachant que les allégements fiscaux sont autant de recettes que l’Etat ne percevra pas .
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Clelia M.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 15:33:22    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Bonjour,
Le sujet m'a paru très difficile, j'ai donc été voir mon prof et celui ci, m'a dit que le fait social était hors programme. En effet, nous n'avons abordé que role de la division du travail dans l'intégration et le lien soc. et la solidarité.
Est-ce vrai que le fait social est hors programme?
Comment est-il possible que le sujet soit hors programme?

Merci
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Nicolas R.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 15:40:27    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Nous n'avions nous n'ont plus pas etudier le fait social

Moi ,meme si ici c'est hors sujet, j'ai parler de l'integration, des differents solidarités et du lien social

MAIS NOUS N'AVONS JAMAIS VU LE FAIT SOCIAL ...
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Cymande
Rang 9

Avatar de Cymande

IEP Lille - Sciences Po Lille


Remerciements : 105
Post Posté le 18/06/2008 à 16:02:30    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Désolée pour cette mauvaise surprise, Nicolas et Clelia.. et tous les autres.

En même temps, sans vouloir vous mettre en rogne, le fait social c'est un peu la base de la sociologie, c'est la définition de la sociologie: l'étude des faits sociaux. Après, c'est de l'histoire de la discipline, de la méthode, entre Durkheim et Weber... A ma vieille époque, les spé SES avaient un topo la-dessus, c'est plus que dommage de ne pas l'avoir étudié...
Vous avez pris le sujet B alors?
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Christophe A.
Rang 1









Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 16:11:40    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
bonjour,

Dans la troisième question du sujet j'ai fait référence aux "politiques libérales" et non "néoclassiques"...vais-je être pénalisé ou cela reste t-il identique pour le correcteur ?

merci d'avance.
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Pauline A.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 16:17:57    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
je reviens au sujet sur Durkheim (que je n'ai pa pris!) pour ma part le fait social est vu en cour bien dans les détails mais c'est vrai que je m'attendais plus que se soit sur la solidarité mécanique et organique le sujet n'était simple! moi j'ai pris keynes mais je voudrais savoir les deux premieres questions était assez proche est-ce que c'est grav de se répéter un peu?
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Pauline A.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 16:20:06    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
hé oui!! pour te répondre christophe dans la troisieme question j'ai fait pareil que toi comme beaucoup de ma classe je pense que sa reviens au meme moi mais aprés je suis pas profs!!!
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Cymande
Rang 9

Avatar de Cymande

IEP Lille - Sciences Po Lille


Remerciements : 105
Post Posté le 18/06/2008 à 16:23:05    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
très honnetement ça dépendra du correcteur, du temps qu'il fait et s'il a mangé du lion ou pas le matin... je pense que ça ira, au pire ils ne mettront pas le quart de petit point Sourire
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
John P.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 16:24:00    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
pour la dernière question du sujet B, c'est des principes neoclassique mais pour les heures sup. cela favorise la demande et pour l'allègement de charge cela peut favoriser l'investissement donc est-ce-qu'en quelque sorte ces politiques peuvent ètre des politiques keynésienne
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Clelia M.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 16:30:18    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
J'ai pris Durkheim car Keynes était trop difficile pour moi =c je ne comprends pas comment mon prof ait pu faire une impasse sur le sujet de la sorte ?? car on en parle pas du tout de fait social...
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Claire G.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 16:34:45    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Bonjour a tous,

J'ai prit le sujet de Durkheim que jai trouvé relativement simple, je n'ai pas prit Keynes parce que je trouvais en effet que la question 1 et 2 se rejoignaient beaucoup ..
Sinon concernait le fait social, je suis d'accord que c'est nul parce qu'il n'est pas traité dans le chapitre sur Durkheim mais par contre dans l'introduction au sciences sociales, on en parle.

Vous n'avez pas eu ce chapitre ?
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Clelia M.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 16:39:23    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
On en a jamais parlé, j'ai tout revu, j'ai beaucoup d'ami(e)s dans mon cas, qui sont pas toujours de mon lycée, je ne comprends vraiment pas ...
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Jonathan A.0
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 17:22:33    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
tout a fait d'accord .. Cet aspect de durkheim a été vu en 1ere en tout cas pour moi ... ce qui remonte a loin mais cette année en spé le fait social et durkheim n'a pas été revu
en plus je me rapelle avoir prié ce matin pour ne pas tomber sur keynes et j'ai été obligé de le prendre ! Un petit peu dégouté !
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Charlotte M.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 17:27:18    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Je suis troop révoltée contre la société..on fait un chapitre entier sur le lien social et les solidariés organiques mécaniques et même les formes patologiques de la dt, je savais tout mon cours sur Durkheim et on tombe sur le fait social, qu'on a vu vite fait en début d'année..genre un paragraphe! surtout que beaucoup ne comprenne pas keynes. Je voulais savoir, logiquement la premiére partie c'est super long, donc avec une question sur le fait social: qu'est ce qu'il y avait a vraiment développer?
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Lucile A.
Rang 1









Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 17:38:41    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
je suis effectivement du même avis que les autres filles! le sujet etait hors programme c'est un scandale de mettre des questions comme cela au bac que celles ci étant "censé" faire partie de notre culture G ou non!on nous interroge sur un programme et non sur notre culture générale!
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Flavie G.
Rang 1









Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 17:41:49    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
moi j'ai pris Durkheim et je ne savais pas s'il fallait parler des 2 formes de solidarité enfin moi j'en ai pas parlé et en cour nous a vue le fait sociale sur Durkheim qui nous prend a peu près une copie simple donc sa va j'ai eu des truc a dire dessus mais c'est vrai kun sujet sur Durkheim j'aurais "caractériser les 2 formes de solidarité selon Durkheim" se aurait été trop simple mais bon c passé.

dans la question 2 j'ai parler du suicide qui est cher a Durkheim et de je ne c plus koi

dans la question 3 j'ai fait une reponse nuancé oui et non

bon courage pour demain
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Anaelle Q.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 18:05:27    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
bein moi je sui dans la merde je voyais pas le rapport avec durkeim dans le chapitre il y avait une petite partie dans mon cours sur le fait social mais pas de quoi faire une question sur 8 points du coup je me suis completement embroullé et j'ai fait sur l'action de weber,je m'en suis pas rendu compte sur le moment.On est plusieur a avoir fait ca,quelqu'un sait si on peut avoir 0 car la c'est un hors sujet complet?
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Elodie C36
Rang 1

Avatar de Elodie C36

Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 1
Post Posté le 18/06/2008 à 18:23:07    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Moi aussi j'ai pris durkheim !! je suis trop dégouté !!!! mettre un sujet comme c'est trop trompeur !! avez parler de la solidarité mécanique et organique dans la 1er question ???
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Vanessa B.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 18:43:07    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
moi aussi j'ai pris Durkheim (keynes je n'ai jamais rien compris), sujet que je savais par coeur! mais je ne m'attendais pas a avoir des questions qui seraient HORS PROGRAMME!! je pense (moi en tout cas je vais le faire) que je vais écrire une lettre au rectorat lui demandant de bien S'INFORMER avant de choisir les sujets et de soit faire repasser une épreuve de spé soit de ne pas sanctionner les élèves!! j'ai pas comme vous envie de rater bon bac et de refaire une année dans un lycée pourri comme le mien!! franchement faite passer le message si on est nombreux ca peut faire bouger les choses!
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Yohann R.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:22:46    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
pour ma part j'ai pris Keynes car je n'avais pas compris Durkheim mais vu ce que j'ai lu j'ai l'impression de metttre planté en beauté...
Est-ce un corrigé type ou bien d'autre réponses peuvent être également justes??
Je voudrais savoir histoire de me rassurer un peu.
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Clelia M.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:32:39    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Quelle idée de faire un sujet sur un point du cours qui n'est même pas la thèse de l'auteur. Je trouve ça vraiment dommage...
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Guillaume P.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:32:59    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Moi pour Keynes, dans la question 3 j'ai dit que la politique de l'énoncé pouvait être Keynesienne car desficaliser les heures supplémentaires augmente le salaire qui augmente le Revenu et selon le schéma Keynesien, en augmentant le revenu, la demande de bien de conso augmente. Baisser les charges peut donner plus les moyens à l'entreprise pour investir donc la demande de biens d'investissement augmente. Donc la demande globale augmente ainsi que l'offre donc le niveau de l'emploi augmente : on lutte contre le chômage.
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Gregoire V.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:35:04    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
Bonjour,
Mes deux exemples de faits sociaux pour la question 2 sont :
Le terrorisme et la Pauvreté.
Qu'ils le veuillent ou non, les gens ne choisissent pas d'être pauvre etc ..
Les terroristes ont une façon de pensée et d'agir, selon leur famille, ils sont obligés etc ...
Ça peut passer ?

Pour la dernière question, j'ai mis que non, le tatouage n'étais pas un fait social, puisque l'individu choisissait lui même de se faire tatouer, ça ne lui ai pas imposé ( Cf : "ils s'imposent à lui, qu'il le veuille ou non" )
Il est précisé en plus que l'individu dit sa dissidence, c'est donc son insoumission, sa rupture avec la société ... Or le fait social a pour substrat, donc pour base la société ... Un fait social = généralité, or la l'individu tente de se détacher ...
N'est-ce pas une possibilité que de répondre Non ?

Merci d'avance pour vos réponses.
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
John P.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:43:18    Sujet du message : Sciences économiques et sociales (SES) Spécialité - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Sciences Economiques et Sociales
exactement pareil que toi guillaume p. et après j'ai mis les limites: par exemple pour les heures sup. cela peut réduire le nombre de revenu distribué car cela n'incite pas les entreprises à employer plus et par rapport à la baisse des charges j'ai mis que les revenus suplémentaires peuvent ètre épagné et non investi donc cela serai néfaste pour l'emploi
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Répondre

Les autres sujets

Les sujets associés