Répondre
Sacha
Rang 15

Avatar de Sacha

BTS Aéronautique
Professionnel

Remerciements : 1146
Post Posté le 18/06/2008 à 10:50:22    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Nous vous proposons ici des pistes de correction pour le sujet de Sciences de la vie et de la terre (SVT) 2008 du baccalauréat filière S. Des gens chez nous se sont occupés de rédiger une proposition de corrigé pour l'épreuve de SVT, à vous de la faire évoluer en apportant votre pierre au travail ! Clin doeil

I/ Stabilité et variabilité des génomes et évolution

Exposer comment méiose et fécondation permettent le maintien du caryotype dans les générations successives. S’appuyer sur l’exemple d’une espèce haploïde à 3 chromosomes (n=3)

Commencer par définir :
Méiose : la méiose est composée de deux divisions cellulaires successives. Elle suit une phase de réplication de l’ADN aboutissant à partir d’une cellule mère diploïde à quatre cellules filles haploïdes à une chromatide.
Fécondation : c’est l’union de deux cellules haploïdes pour former une cellule œuf ou zygote diploïde. Elle est caractérisée par la fusion de noyaux haploïdes des deux cellules, la caryogamie. Elle n’est en principe possible qu’entre deux cellules ayant le même caryotype.
Caryotype : classement des chromosomes par paires homologues de taille décroissante, il spécifie l’espèce et il est caractérisé par, le nombre de chromosomes, le taille des chromosomes et la structure des chromosomes.
Haploïde : les cellules haploïdes sont composées de n chromosomes, à l’instar des cellules diploïdes qui sont composées de 2n chromosomes.

Il va donc être ici sujet de montrer comment on passe d’une cellule diploïde à une cellule haploïde en illustrant la méiose, et de montrer comment la fécondation permet de rétablir la diploïdie. L’exposé et ses illustrations devront permettre de conclure que méiose et fécondation sont deux mécanismes cellulaires assurant de manière stable la transmission du génome d’une espèce aux nouvelles génération, soit le maintien du caryotype.

Se référer à ses cours pour le schéma complet de la méiose et de toutes les étapes qui la composent (prophase I, métaphase I, anaphase I, télophase I, prophase II, métaphase II, anaphase II, télophase II).
Illustrer la fécondation, avec le passage de deux gamètes haploïdes à une cellule œuf diploïde.
Dresser enfin le schéma général de l’enchaînement méiose, fécondation, cellule œuf, mitoses multiples, méiose, le cycle biologique d’un mammifère.


II - Exercice 1 / Parenté entre êtres vivants actuels et fossiles - Phylogenèse - Evolution

a. A partir du document, déterminer en justifiant qui du requin ou du rat est le plus proche parent du saumon.

Il faut préciser l’établissement des liens de parentés. Ces derniers sont établis sur le partage d’états dérivés.
On constate alors que le requin partage deux états dérivés avec le saumon, alors que le rat en partage 3. Le plus proche parent est donc le rat.

b. Expliquer pourquoi le groupe de poissons n’existe pas dans le cadre d’une classification phylogénétique.

Il faut définir ici la classification phylogénétique. En effet les groupes de cette dernière doivent être monophylétique pour avoir un sens évolutif. Donc seuls les groupes ayant tous les ancêtres communs et espèces évolués sont monophylétique. Or le rat n’appartenant pas au groupe des poissons mais partageant des ancêtres communs permet d’expliquer pourquoi le groupe des poissons n’appartient pas à la classification phylogénétique.


II - Exercice 2 / La convergence lithosphérique

a. En se basant sur le document 1 et ses connaissances, expliquer comment la modification de la densité de la lithosphère océanique peut lui permettre d’entre en subduction

La différence de densité entre le manteau lithosphérique et le manteau asthénosphérique est le principal moteur de la subduction. En s’éloignant de la dorsale, la densité du manteau lithosphérique augmente, s’enfonçant dans le manteau asthénosphérique et entraînant avec elle la croûte océanique sous la croûte continentale.

b. En se basant sur les documents 2 et 3 et ses connaissances, expliquer comment les transformations de la croûte océanique entretiennent la subduction.

La question est ici purement mathématique. Le document 2, sur lequel on peut calquer le document 3, nous explique qu’avec l’augmentation de la température et de la pression, la croûte océanique devient de plus en plus dense. La densité de la couche océanique augmentant au fur qu’elle est s’enfonce (augmentation de pression et de température), elle contribue également au phénomène de subduction.
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Pierrre P.
Rang 1









Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 12:46:05    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Bonjour, je sort de l'épreuve, j'ai completement raté mais bon c'est pas la mort c'est pas ma spé. Par contre je crois qu'il a une faute dans votre corrigé, je cite : "Il va donc être ici sujet de montrer comment on passe d’une cellule diploïde à une cellule haploïde en illustrant la méiose, et de montrer comment la fécondation permet de rétablir la diploïdie." C'était pas l'inverse qu'il fallait faire puisqu'on partais d'une cellule haploide?
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Benjamin R.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 17:00:29    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
bonjour,

Je suis en spé svt, ci dessus mes réponses de II.exercice 1)

a)

j'ai fait l'arbre phylogénique.
Pour savoir qui du requin ou du rat est le plus proche parent du saumon il faut donc s'intéresser à leur caractères dérivés. Plus le nombre de caractères dérivés en commun est important plus la parenté est grande. Donc entre le requin et le saumon il y a deux caractères dérivés en commun ce sont les vertèbres et la machoire; alors qu'entre le rat et le saumon il y a 3 caractères en commun : vertèbres, mâchoire et squelette osseux. On peut donc dire que le rat est le plus proche parent du saumon par rapport au requin.

b)Le groupe des poissons n'existe pas dans le cadre d'une classification phylogénétique car cette ancienne classification reposait essentiellement sur des caractères morphologiques et anatomiques. Alors que la classification phylogénétique repose sur des parentés évolutives avec des caractères dérivés et ancestraux qui montrent les liens de parentés entre différentes espèces. Dans la classification phylogénétique, on regroupe certaines espèces en Taxon, comme le taxon des vertébrés, des amniotes, des placentaires...alors que dans l'ancienne classification on se basait essentiellement sur les caractères morphologiques et anatomiques ce qui permettait de ne pas classer les espèces toujours correctement.

Voilà ce que j'ai fait pour l'exo 1- je comprends mais je n'arrive pas toujours à expliquer pourriez vous me dire si ce que j'ai mis est correct . je ne me souvenai pas du terme " monophylétique" j'ai mis taxon .... ça fait pas trop science peut être...

je vous envoie ma réponse pour l'exo de spé...dans quelques minutes.
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Yoann V.
Rang 1









Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 18:15:07    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Personnellement pour l'exercice I j'ai mis
I-La fécondation
Description puis schéma
II-La meiose
Description puis schéma
En gros ce qu'a dit sacha quoi!
Pour l'exo de spe:
Doc 1: La glace fond
Ya de la glace qui "flotte" et de la glace posée sur de la terre
La glace qui flotte n'interfere pas sur le niveau de la mer lorsqu'elle fond
La glace sur la terre augmente le niveau de la mer lorsqu'elle fond
Doc 2:Lorsque la glace fond l'albédo diminue et la T augmente
Doc 3: Lorsque la T augmente, la mer monte
Voila pour moi!!
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Florian C.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:04:02    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Je confirme l'erreur pour l'exo I!

L'espèce étant haploïde, la méiose est précedée d'une fécondation. L'individu parent étant haploïde, une fécondation doit obligatoirement avoir lieu pour établir une cellule oeuf diploïde qui "profitera" ensuite des mécanismes de la méiose!
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Benjamin R.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:04:19    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
re-salut,

pour l'exo de spé j'ai fait une étude par documents.

Doc1a-: l'étude de ce document montre la surface des glaces au pôle nord en 1979 et en 2005. On voit que la couche de gla ce en 79 est plus importante qu'en 2005 ce qui laisse penser à un réchauffement climatique au pole nord, les glaces ont fondu. Mais ce document démontre que la fonte des glaces n'a pas entrainé d'élévation des océans (transgression) ni régression. C'est seulement les glaces posées sur l'eau qui ont fondues et non celles qui était sur le continent.

Doc1b- cette expérience montre une expérience sur la fonte des glaces. Les glaces marines en fondant n’influence en aucun cas le niveau des océans car on que quand le glaçon a fondu le niveau d’eau du verre n’a pas augmenté. Donc on peut dire que l’eau du à cette fonte compense le volume sous marin des glaces fondues. L’expérience 2 démontre que si la glace continentale se mettait à fondre on observerait une transgression du niveau marin.
Le document 2 montre l’albédo qui est l’énergie solaire reçu par rayonnement. On remarque que c’est celui des glaces qui est le + élevé, elles sont donc propice à une élévation de la température. C’est celui de l’océan le plus faible.

L’étude du document 3 montre la relation entre la température et un volume d’eau, il nous permet de dire que plus la température augmente plus le volume d’eau augmente.
Conclusion : On peut en conclure que l’évolution des glaces du pole du nord peut participer directement à la modification du milieu marin en cas de glace continentale et indirectement pour la fonte des glaces sous marines.

Je pense être passé à côté du sujet, merci à tous de me donner vos avis ainsi que pour l’exercice 2 que j’ai posté un peu avant….je stresse !!!
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Alice R.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:44:56    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
j'ai aussi parler de la meïose et de la fécondation chez les champignions chez qui c'est inversé !!
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Alex P.
Rang 1









Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 19:44:57    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Moi personnellement la veille de l'épreuve j'ai fais le même sujet sur réussitebac (c'est un site de l'éducation nationnal avec les corrigéClin doeil sauf que a la place de haploides le sujet parlais des diploides il y a le corrigé sur ce site j'en est parlé a mon prof de svt que j'ai vu après l'épreuve et celui-ci m'a dit que le plan et le développement était le même donc j'ai remplacé les schémas et les explication des diploide et j'ai déchiré le test ( Merci madame la chance !!!!!)

voici le lien si sa intéresse: www.reussite-bac.com/
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Samia B.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 20:02:18    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
franchemen ct pa difficil mé je ss paC a coté ss tro décu grav grav
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Samia B.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 20:02:34    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
c pa grav je referé 1 ané
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Samia B.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 20:02:45    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
voila bisou
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Quentin
Rang 7

Avatar de Quentin

IUT Grenoble 1 : Grenoble, ...


Remerciements : 4
Post Posté le 18/06/2008 à 20:22:10    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Pour la question a de l'exercice 1 bien que la réponse donnée suffise - comme quoi le rat et le saumon partage plus de caractères à l'état dérivé que le requin et le saumon - mais on peut rajouter en complément que l'ancêtre commun hypothétique du rat et du saumon est plus "jeune", plus récent que celui du requin et du saumon !
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Remy H.
Rang 2

Avatar de Remy H.

Baccalauréat S (Scientifique)
Lycéen

Remerciements : 0
Post Posté le 18/06/2008 à 21:36:58    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
merde il était trop facile j'ai tout raté x(

1ere partie avec mon zero connaissances j'ai complaitement foiré
2de partie ex 2 jé pas eu le temps j'ai fais a la va vite x(
j'étais fatigué je penser a mon lit xD
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Phil M.
Rang 1









Remerciements : 0
Post Posté le 19/06/2008 à 03:31:34    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Je suis outré par l'exercice 2 du bac SVT
Les caractères dérivés présentés entre le rat le saumon et le requin ne peuvent pas permettre d'établir un lien de parenté entre ces espèces et le rat
En effet le requin n'as pas un squelette osseux mais un squelette cartilagineux (classe des chondrychtiens sous classe des selaciens) et donc dire que le rat présente plus de caractères dérivés en commun avec le saumon qu'avec le requin est faux car si les seuls caractères dérives éxposés sont la machoire les vertèbres et le squelette osseux le requin partagerait machoire et vertèbres et le rat vertèbres et squelette osseux ce qui fait que les caractères dérivés présentés ne permettent pas d'établir un lien de parenté

Voilà petit coup de râle
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Sebastien A.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 20/06/2008 à 17:24:20    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Bonjour, je ne suis pas d'accord avec toi Phil M.
La question n'est pas de savoir avec qui le rat est le plus proche mais avec qui le saumon est le plus proche. Le saumon possède trois caractères à l'état dérivé en commun avec le rat (Vertèbre, Machoire et squelette osseux) tandis qu'il n'en possède que deux avec le saumon (Vertèbre et machoire). Le saumon possède donc un ancètre commun avec le rat qui est plus récent que celui qu'il a en commun avec le requin.Le saumon est donc plus proche parent avec le rat qu'avec le requin.
Même si la question avait été de savoir qui du saumon ou du requin est plus proche parent du rat, rat et saumon présentent trois caractères dérivés tandis que rat et requin deux. Donc rat plus proche du saumon que du requin. (
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Jean P.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 22/06/2008 à 14:52:45    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
mon plan le voilà je c'est pas si il est bon
I schéma de la fécondation suivi de celui de la méiose avec de brèves explications
II schéma d'un cycle haplophasique (cycle d'une espèce haploide ex: sordaria) en expliquant

ensuite pour le sujet II : exercice 1 j'ai fait pratiquement pareil que vous

et pour le sujet II : exercice 2 j'ai fait à peu près comme sacha mais en plus de ça j'ai mis dans le b) qu'il y a une baisse de la T° du a l'hydratation de la roche de la croute continentale (métagabbro) et que la dishydratation de cette même roche a pour conséquence la hausse de la pression donc la hausse de la température
d'où les différentes transformations de la roche qui a pour conséquence l'augmentation de la densité de la lithosphère océanique jusqu'à dépassé celle de l'asthénosphère et s'enfonce dans celle-ci et donc rentre en subduction
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
mimi B.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 22/06/2008 à 19:47:33    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
Bonjour, je suis en terminal S!
lors de l'épreuve d'svt, j'ai fait une énorme erreur sur la question de cours!! et je voulais savoir si un correcteur pouvait alors me mettre des points sur cela et si oui combien.
mon erreur est que je n'ai pas lu "haploïde" mais "diploïde". je sais c'est une énorme erreur mais voila mon plan:
I-j'ai présenté la méiose, qu'est-ce que c'est, comment ça fonctionne avec tous les schémas, qui sont corrects.
II-j'ai présenté la fécondation, pareil, avec schéma et explication
et en conclusion j'ai rajouté que pour les êtres haploïdes comme sordaria le système était inverse et que c'était d'abord fécondation et après méiose.
voila j'aimerais savoir ce que vous en pensez, si un correcteur pourrait me mettre des points??
merci d'avance ^^
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
zezfzefzez
Rang 5

Avatar de zezfzefzez

IUT Nancy Charlemagne Nancy 2
Collégien

Remerciements : 0
Post Posté le 23/06/2008 à 17:52:27    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
La notation devient de plus en plus souple et nous sommes en droit de penser que malgrès une telle erreur quelques points te seront accordés.
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
mimi B.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)


Remerciements : 0
Post Posté le 25/06/2008 à 09:18:16    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
merci beaucoup d'avoir répondu!!^^
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Rominou S.
Rang 1






Baccalauréat S (Scientifique)
Lycéen

Remerciements : 0
Post Posté le 10/06/2009 à 20:45:45    Sujet du message : Sciences de la vie et de la terre (SVT) - 2008 - Baccalauréat (filières générales) - Scientifique
"Haploïde : les cellules haploïdes sont composées de n chromosomes, à l’instar des cellules diploïdes qui sont composées de 2n chromosomes. " il y a une erreur de français dans cette phrase , "à l'instar" signifie comme ou à l'exemple de .. et les cellules haploïdes ne sont pas composées de n chromosomes comme les cellules diploïdes mais elles sont composées de n chromosomes pas comme les cellules diploïdes qui elles sont composées de 2n chromosomes
message privé Message privé remercier Remercier Citer le message Citer
 
Répondre

Les autres sujets

Les sujets associés